<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://px.ads.linkedin.com/collect/?pid=370153&amp;fmt=gif">
Skip to content

4 astuces pour être un CFO productif

Laurie De Coster |  25 juil. 2022 09:33:35 |  4 min de lecture

Contenu

Être productif, c’est l’objectif de tout CFO. Mais comment font vos confrères pour y parvenir ? Quelles sont leurs bottes secrètes ? Chaque mois, dans Once Upon a Business, le podcast propulsé par EMAsphere, un expert financier se confie sans détour et nous délivre tous ses secrets. C’est parti pour un tour d’horizon des astuces de productivité de 4 financiers sans langue de bois. 

 

Avoir un enfant, c’est quand même pas mal pour apprendre à s’organiser”, nous soufflait Pierre Mariage, CFO de Selectra, dans l’épisode du podcast Once Upon a Business qui lui est consacré. Blague à part, personne ne contredira ce père de famille tout juste trentenaire. Des astuces sur la vie en entreprise, les CFO en ont plein. Mais ont-ils seulement l’occasion de les partager et de s’inspirer des retours d’expériences de leurs confrères ? Rarement. 

C’est l’intention de Once Upon a Business de changer cela. À chaque épisode, nous tendons le micro aux experts financiers. Chacun d’entre eux échangent leurs astuces qui les ont guidés au travers de leur carrière. Ils racontent leur histoire, leur vécu. 

Once Upon a Business en quelques chiffres…Les chiffres de Once Upon a Business.

Au total, Once Upon a Business, c’est déjà un peu plus de 46.000 minutes d’écoutes par nos auditeurs, qui témoignent de l’intérêt que portent les professionnels de la finance à ce nouveau podcast. Comment être productif ? Nos quatre invités dévoilent leurs trucs et astuces.

 

1) Faites les choses avec intuition et en leur donnant du sens

 

Ce conseil mérite d’être placé en première position. 

 

Il est signé Nicolas Leonard, Group CFO de Gaming1, qui nous dévoile son plan d’attaque, quand les projets s’accumulent : “Souvent, je laisse des projets en jachère pendant 5 ou 6 mois, pendant lesquels j’ai l’impression d’avoir une sorte de brouillard au-dessus de ma tête. Puis quand je décide de me lancer dans l’un de ces projets, tout s’éclaircit et tout peut très vite s’enchaîner”, nous explique-t-il.

Nicolas Leonard

"Si on fait les choses parce qu’on doit les faire, sans leur donner du sens, on n’ira jamais dans la bonne direction.”

Nicolas Leonard, CFO de Gaming1

La morale de cette histoire ?Je me suis rendu compte qu’en réalité quand je n’arrive pas à rentrer dans un projet, c’est qu’il n’était pas mûr. Si on fait les choses parce qu’on doit les faire, sans leur donner du sens, on n’ira jamais dans la bonne direction.” Et de conclure : “Faites les choses avec intuition et donnez leur du sens. C’est ce qui m’a permis d’écrire une assez belle histoire à ma carrière.”

 

2) Coupez vos notifications et évitez les réseaux sociaux ! 

 

C’est un rappel qui fait du bien. Tout le monde connaît ce sentiment d’urgence quand les notifications s’accumulent sur la boîte mail ou la messagerie interne. L’augmentation du télé-travail suite au Covid-19 a augmenté ce volume de notifications. Et pourtant… couper les notifications est en effet une solution pour rester concentré sur une tâche. Une demande urgente ? La personne vous appellera ! À côté de ça, combien de temps passons-nous à flâner tel un robot sur nos réseaux sociaux préférés ? Trop ! Peut-être serait-il plus judicieux d’utiliser ce temps précieux à lire, faire une partie de billard, ou sortir prendre l’air ? C’est en tous cas ce que pense Pierre Mariage, directeur financier de Selectra. 

 

Il nous raconte : “Le téléphone portable est un outil formidable, mais je donne pour conseil à mes collaborateurs de couper leurs notifications pour ne pas être dérangés en pleine période de concentration. À côté de cela, chez Selectra, on conseille à nos employés d’aller le moins possible sur les réseaux sociaux qui ont pour modèle de vous consommer du temps. Il n’y a pas d’interdiction pure et simple mais si vous en avez la possibilité, faites autre chose !

Pierre Mariage est l'invité de Once Upon a Business. "On conseille à nos employés d’aller le moins possible sur les réseaux sociaux qui ont pour modèle de vous consommer du temps"

Pierre Mariage, CFO chez Selectra

3) Mettez de temps en temps votre cerveau en pause

 

Pour Laurent Pellet, ex-CFO devenu CEO (Accor, puis Edenred), prendre une formation en management à la prestigieuse université Harvard a été bénéfique sous tous les rapports : prise de confiance en soi, sentiment de légitimité dans son quotidien de manager, véritable break mental. “C’est important de sortir de son quotidien, de cette lessiveuse, de cette arène. Il faut de temps à autre mettre son cerveau en pause pour se régénérer.” 

 

Il met en lumière ce sentiment de “control freak” qui peut nous tirailler. “En tant que manager, on a toujours l’impression qu’on doit être présent non-stop pour son équipe, mais c’est faux. Il faut aussi apprendre à laisser de l’air à ses salariés”, contrebalance-t-il. 

Laurent Pellet C’est important de sortir de son quotidien, de cette lessiveuse, de cette arène."

Laurent Pellet, CEO en congé sabbatique

La question de la confiance prend alors une importance toute particulière, dans l’art de déléguer des tâches : “Certaines personnes partent du principe que la confiance se gagne et qu’ils attendent des preuves pour la donner à leurs collaborateurs. Je pense à l’opposé de ce principe. Je fais confiance par nature, et si un jour je me sens trahi, je révise ma position. Mais quand on accorde sa confiance à un employé, celui-ci le sent. Même si c’est une personne borderline par essence, il y a des chances qu’elle mette tout en œuvre pour ne pas décevoir celui qui a fait confiance dès le départ”, conclut le dirigeant, qui s’est d’ailleurs accordé un congé sabbatique d’un an, pour se ressourcer en traversant l’Atlantique à la voile. 

 

4) Délivrez une solution sous la contrainte du temps disponible

 

C’est au tour du CFO de Winncare, Olivier Pouillot de nous délivrer ses trucs et astuces. Celle-ci, il la doit à son mentor, un directeur financier qu’il a côtoyé dans sa carrière et qui lui a appris et montré “tout ce que devait être un financier ” selon lui, c’est-à-dire : "Ne pas se protéger derrière un compte de résultat ou un bilan et être un vrai soutien au business."

 Olivier Pouillot est notre invité. "Ce mentor m'a appris ce que devait être un financier : un vrai soutien au business"

Olivier Pouillot, CFO de Winncare

Cette fameuse botte secrète, c’était de “pouvoir compresser différentes attentes pour les faire tenir dans le temps et arriver à délivrer une solution à un moment donné”. Autrement dit, garder à l'esprit de devoir délivrer une solution sous la contrainte du temps disponible.  

 

Once Upon a Business vous dévoile ses prochains invités

Curieux de connaître les prochains invités de votre podcast préféré ? Nous vous les dévoilons en exclusivité : 

  • Thomas Mémurlin (CEO d’Huggy’s Bar) vous dévoilera la recette du succès de la chaîne belge de burgers gourmet, qui compte aujourd’hui un chiffre d’affaires de 15 millions d’euros et 11 restaurants en Wallonie et à Bruxelles. 
  • Marc Vossen (ex-CEO de Nostalgie, NRJ) nous parlera de sa vision de l’optimisme dans le management et comment cela a contribué au succès des radios Nostalgie (n°1 en Belgique francophone) et NRJ. 

 

Ces conseils vous ont-ils donné envie de découvrir les épisodes ? 

C'est le logo de Once Upon a Business.

Découvrez ou redécouvrez les épisodes de Once Upon a Business sur toutes vos plateformes d’écoute préférées ! Cliquez sur le logo de votre choix et écoutez les épisodes déjà parus ! 

Ecoutez-nous sur Spotify.Spotify   Ecoutez Apple Podcasts. Apple Podcasts   Ecoutez-nous sur Deezer.   Deezer