<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://px.ads.linkedin.com/collect/?pid=370153&amp;fmt=gif">
Skip to content

Pourquoi les CFOs abandonnent-ils Excel ?

Marianne |  24 mars 2022 15:26:46 |  2 min de lecture

Contenu

Chaque jour, des responsables financiers décident d'abandonner leur reporting financier réalisé sur Excel. En général, les raisons qui poussent ces financiers à abandonner Excel sont :

 Une de ces problématiques vous intéresse plus que l'autre ? Cliquez directement sur celle de votre choix pour y accéder !

Un CFO cherche à limiter le temps perdu par son équipe sur Excel


En finir avec la perte de temps liée à Excel 

Pour la plupart des CFOs, créer ses reportings sur Excel implique de perdre du temps. Lorsque Thierry Guelfi, Group CFO, HR & Legal chez Peers Group réalisait la consolidation de gestion de son groupe avec Excel, il faisait face à un processus long et répétitif : 

Une fois que mes 9 reportings étaient créés, je [devais les intégrer] dans un nouveau fichier afin d’avoir une vision consolidée. Cependant, si une écriture comptable manquait, je devais reproduire chaque étape, ce qui était fastidieux.

Cette perte de temps est aggravée par le nombre et la complexité des fichiers Excel à maintenir. Simon Beufkens, Business Controller d’Urbantz, explique :

D’un côté, nous avions de nombreux fichiers Excel. Nous devions les mettre à jour et les synchroniser entre eux pour rendre compte de notre activité. De l’autre, nous recevions des demandes de la part des équipes, qui avaient le besoin d’obtenir une information sur un KPI ou une donnée spécifique. Pour extraire un chiffre précis, le processus prenait du temps...

Les CFOs passés d’Excel au reporting automatisé grâce à EMAsphere constatent une réduction jusqu’à 67% du temps passé à élaborer leur reporting

Une équipe financière et son équipe cherchent les erreurs issues de leur reporting Excel

Limiter le risque d'erreurs lié à Excel 

88% des fichiers Excel comportent des erreurs. Les CFOs ont donc toutes les raisons de craindre les erreurs liées à Excel. Comme Simon Beufkens le résume : le risque d’erreurs avec Excel augmente à mesure que les fichiers se densifient.

Ce n’est pas Nathalie Vienne, Business Controller d’amfori, qui lui donnera tort. Malgré sa vigilance, le premier reporting Excel envoyé après sa prise de poste comportait des erreurs. Ces erreurs l’ont beaucoup marquée : elles lui ont valu un appel de son supérieur pendant ses vacances. En effet, ce reporting incorrect avait été présenté lors d’une réunion. Une situation inconfortable, qui lui a fait mesurer l’urgence d’en finir avec Excel.

Les nombreuses manipulations et les clôtures mensuelles inexactes ne sont pas une fatalité. En automatisant leur reporting grâce à EMAsphere, les CFOs constatent généralement une amélioration drastique de la fiabilité de leur reporting. Maxime Vandermeersch,  DAF de Onefield Belgium, commente :

Avec EMAsphere, je n’ai pas besoin de me demander si les données ont été traitées correctement. La solution me permet d’avoir l’esprit libre : je ne me pose plus mille questions sur la fiabilité des données financières.

Une CFO communique de vive-voix avec son équipe financière


Diffuser l'information 
financière 

Les fichiers Excel ne sont pas optimisés pour la collaboration. Pour Damien Ruiz,  Responsable projets financiers pour Coffreo, Excel complexifie la lecture des données et ralentit les processus. Une réalité particulièrement palpable pour celles et ceux “dont le cœur de métier n’est pas de comprendre les données financières en détail, mais d’en avoir une vue d’ensemble.“

Pour en finir avec les difficultés de communication causées par Excel, les CFOs se tournent vers des solutions collaboratives. Le retour d’expérience de Chloé Fieux et de Sam Boribon, respectivement Head of Studio et Finance Manager de Qualifio le confirme. Selon eux, ils ont réussi à “créer un pont” entre la finance et l’opérationnel.

Avec la bonne solution, la transmission de l’information financière est facilitée, et individualisée selon les besoins des utilisateurs internes (responsables de service, directeurs d’entité…) comme externes (investisseurs, banques…). L’amélioration de la communication des informations financières impacte directement le quotidien des CFOs. Les CFOs utilisateurs d’EMAsphere constatent une réduction jusqu’à 80% des questions récurrentes liées à la finance (en comparaison d’Excel).  

Une CFO prend la mesure des bénéfices d'un reporting sans Excel aux côtés de son équipe financière

En bref 

Source d'incertitude et de stress, Excel réduit la productivité, génère des données peu fiables et complexifie la communication des informations financières. La plupart des CFOs libérés des reportings réalisés sur Excel constatent une amélioration de leur quotidien.

Vous aussi, vous méritez des reportings fiables et automatiquement mis à jour. Pour rejoindre la communauté des + 10 000 entreprises déjà clientes d’EMAsphere, contactez-nous.

Contactez-nous