<img height="1" width="1" src="https://www.facebook.com/tr?id=511235382611296&amp;ev=PageView &amp;noscript=1">
Essai Gratuit
Eutraco Logo v2.png

Rentabilité opérationnelle accrue pour Eutraco grâce au reporting et à la consolidation.

Eutraco Logo v2.png

Equipé d’un nouveau tableau de bord financier et opérationnel par EMAsphere, le poids lourd du transport et de la logistique passe à la vitesse supérieure dans le suivi de ses performances.

Eutraco est une société de transport fondée en 1967 par la famille Lievens. La troisième génération est maintenant au volant de ce poids lourd européen dont la flotte de 400 semi-remorques est reconnaissable à l’emblème d’aigle vert et au nom inchangés depuis la création de l’entreprise familiale. En l’espace d’un demi siècle, le groupe Eutraco est aussi devenu synonyme d’une large gamme de solutions logistiques. 

Avec des ambitions internationales ciblées, le groupe investit dans la fourniture de solutions “durables et adaptées” à ses partenaires commerciaux. “La fiabilité et l’adaptation” sont perçues par l’équipe dirigeante comme les “meilleures garanties de succès” de leur entreprise. Eutraco privilégie notamment le suivi des niveaux de performance et la digitalisation pour réagir rapidement aux changements de situation et rester un transporteur et partenaire logistique de confiance.

La croissance exponentielle d’Eutraco s’est accélérée ces dernières années avec diverses acquisitions, l’ouverture d’un deuxième bureau et de plusieurs sites logistiques répartis dans différents pays. Dans ce contexte de transformation à large échelle, la direction du groupe a dû faire face à deux nouveaux défis, à savoir consolider ses différentes entités et trouver une alternative à Excel pour réaliser sans peine des reportings financiers solides et précis qui sont jusqu’alors créés manuellement dans des feuilles de calcul.

Reporting efficace pour un gain de ressources.

“Toute la comptabilité est réalisée en interne”, comme l’explique Kristof Callens, responsable de la direction financière. “Nous utilisons le progiciel topACCOUNT (Wolters Kluwer) et, jusqu’il y a peu, Excel pour analyser nos données et créer les reportings financiers. Néanmoins, au fur et à mesure des acquisitions et de l’agrandissement du groupe, travailler sur fichiers Excel est devenu particulièrement intense pour l’équipe dirigeante”, souligne Kristof Callens. “Alors que nos besoins en reporting ne cessent de grandir, les fichiers Excel sont devenus exponentiellement plus lents à intégrer les nouvelles données, pour devenir au final un support comptable complexe à utiliser et à lire”. Le directeur financier poursuit : “Aujourd’hui, nous générons toujours plus de données et, business intelligence oblige, nous voulons bien sûr davantage les intégrer dans notre modèle d’affaire”. Sans reporting fiable, estime Serge Gregoir, le CEO du groupe, “il est difficile de poser des choix consistents et prendre à temps les décisions stratégiques qui s’imposent pour maintenir nos niveaux de performance et de rentabilité”.

“Pour ne plus dépendre du reporting manuel”, justifie Kristof Callens, “et pour nous assurer de disposer de données fiables à tout instant, nous nous sommes intéressés à la FinTech EMAsphere. La présentation de la plateforme nous a impressionné par son économie de ressources et ses possibilités, que ce soit la manipulation des données, leur affichage et la facilité d’utilisation de l’outil en général. Pour l’avoir comparé à d’autres solutions sur le marché, l’offre de EMAsphere était compétitive et répond en tout point à nos besoins de performance et d’efficience”. Le travail sur les analytiques des différentes activités du groupe a justifié de beaucoup d’attention, avec l’aide d’EMAsphere dont les connaissances préalables dans le secteur du transport et de la logistique ont été mises à profit pour une implémentation livrée en temps et en heure.

Gestion consolidée et efficience en hausse.

Le groupe Eutraco est constitué de sept entités sur le territoire européen, dont quatre entités légales, qui figurent toutes désormais sur la plateforme financière EMAsphere. Le travail de consolidation effectué par les équipes d’EMAsphere et Eutraco a vu la mise en place prioritaire des pertes et profits repris par mois et années ー une fréquence journalière, voire en temps réel, n’est pas non plus exclue. Cette grille de lecture pourra également s’appliquer aux types de véhicules (fourgons bâchés, camions frigorifiques, tracteurs...), d’espaces de stockages, etc. pour que le taux de réactivité de l’entreprise soit optimal au vu de chiffres “inhabituels”. Le but est d’optimaliser les différentes entités et d’atteindre, par exemple, un meilleur échange d’information entre le pôle du transport et celui de la logistique. “Plus les différents fronts de notre activité sont ‘prévisibles’ en matière de chiffres”, estime l’équipe dirigeante, “plus nous en sommes en mesure d’assurer l’efficacité des opérations et d'asseoir notre réputation”.

Jusqu’à présent, les équipes de direction (CEO, Finances, Achats, Transport, RH et autres responsables) et de sous-gestion ont recours à EMAsphere 一 son application mobile est plébiscitée, notamment par le directeur financier qui la consulte tous les jours. Dans un futur proche, il est prévu qu’une cinquantaine de personnes au total ait accès à la plateforme. La récente stratégie d’entreprise publiée par Eutraco prévoit, en plus d’un “plan de croissance ambitieux”, une “intégration complète du groupe” à l’horizon 2025. 

La direction du groupe Eutraco est fort portée sur la digitalisation. Sous l’impulsion de Serge Gregoir, une équipe a été créée en interne pour guider l’entreprise à amorcer le virage numérique. “Que nos collaborateurs soient au bureau, sur différents sites ou sur la route, nous voulons qu’ils puissent travailler au sein d’une équipe qui dispose rapidement de toutes les informations dont elle a besoin. Il est plus pratique ainsi pour nos partenaires de travailler avec nous et de contribuer à la réussite de nos clients”, résume Kristof Callens. “Pour maintenir le niveau de confiance et créer de la valeur ajoutée pour nos clients et partenaires, l’intégration de la technologie dans nos processus et nos interactions est un facteur déterminant.”

L'entreprise

  • Entreprise de transport et logistique.
  • +50 ans d’existence.
  • +250 collaborateurs.
  • 5 plateformes opérationnelles
  • 2 bureaux en Europe.
  • +55 millions d’euros de chiffre d’affaires.

Restez informé.