<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://px.ads.linkedin.com/collect/?pid=370153&amp;fmt=gif">
Skip to content

Ratios financiers : définitions, calculs et conseils

Marianne |  8 juil. 2021 17:24:52 |  8 min de lecture

Choisir ses ratios financiers, c’est un peu comme ajuster la portée de ses jumelles. Il faut trouver le bon réglage pour voir plus ou moins loin, plus ou moins dans le détail des finances de votre entreprise. Il faut trouver le bon ratio pour observer les métriques qui contribuent à la santé de votre entreprise. 

Pour vous faire gagner en clarté sur les ratios financiers, nous avons tout prévu. Nous aborderons :

Un CFO comprends l'importance des ratios financiers en profondeur

Comprendre la notion de ratios financiers 

Ratio financiers : définition et usages 

En finance, les ratios représentent des indicateurs évaluant la santé financière d’une entreprise. Ces ratios financiers sont calculés sur base d’éléments du compte de résultat ou du bilan. 

Les ratios financiers peuvent être exprimés sous la forme d’un nombre et d'un pourcentage. 

Lorsqu’il est sous la forme de nombre, un KPI peut être exprimé en :

  • valeur monétaire (ex : € ou $) ;
  • temps (ex : jours ou heures) ;
  • nombre de personnes ;
  •  … .

Lorsqu’il est sous sa forme de pourcentage, un KPI peut indiquer :

  • une évolution temporelle (ex : croissance du chiffre d’affaires par rapport à l’année précédente) ;
  • une proportion (ex : représentation de la part de profit généré par rapport à un investissement dans le cas du ROI, Return On Investment). 

Un logo d'ampoule Les différentes formes de KPI peuvent fonctionner les unes avec les autres au sein d’un même reporting de gestion.

 

Rôle des ratios financiers

Les ratios financiers permettent de comparer l’état des finances de l’entreprise d’un moment à un autre. Les informations ainsi dégagées sont utiles : 

  • en interne (direction générale, managers, équipes…) ;
  • en externe (investisseurs, CoDir, établissements bancaires…). 

L’analyse des ratios financiers permet de répondre à de multiples questions. En voici une sélection : 

  • La rentabilité de mon entreprise est-elle supérieure ou inférieure à celle de la concurrence ? Se situe-t-elle dans la moyenne de son industrie ? 
  • Quel est le retour sur investissement des derniers projets de mon entreprise ? 
  • Mon entreprise est-elle capable de payer ses dettes arrivées à échéance ? En d’autres termes, est-elle solvable ? 

 

Quels sont les types de ratios ? 

Il existe de nombreux ratios financiers. Ils peuvent cependant être classés selon 4 catégories principales : 

  • Activité : c’est-à-dire les ratios financiers destinés à obtenir une vue générale de l’entreprise.
  • Liquidité : soit les ratios focalisés sur l’efficacité de la trésorerie de l’entreprise.
  • Solvabilité : comprenant les ratios centrés sur la capacité de l’entreprise à rembourser ses dettes.
  • Rentabilité : incluant les ratios financiers orientés vers l’évaluation de la performance financière de l’entreprise. 

Un logo d'ampoule Si votre entreprise est à un stade avancé de maturité, il est possible que vous connaissiez les ratios de marchés financiers. Ils sont employés par les entreprises côtées en bourse. 

 

Un CFO travaille avec les ratios financiers

Comment travailler avec les ratios financiers ? 

Méthode 

1. Identifiez les ratios à suivre 

Nous recommandons à nos clients de suivre trois étapes simples. Ces dernières permettent d'identifier les ratios à suivre. 
  1. Reportez-vous à votre stratégie d’entreprise. 
  2. Fixez des objectifs en lien avec cette stratégie d’entreprise. 
  3. Suivez les ratios financiers capables d’évaluer l’atteinte des objectifs.   

Une fois vos ratios financiers identifiés, suivez leur évolution. Vous obtiendrez ainsi une bonne idée de votre progression vers vos objectifs. 

Construire son reporting financier avec les ratios financiers en trois étapes

 

La méthode en trois étapes pour réaliser vos tableaux de bord basé sur les ratios financiers

2. Préparez les données des états financiers


Assurez-vous de la disponibilité, de l'exactitude et de la conformité des données. Pour évaluer la fiabilité de vos données financières, posez-vous les questions qui suivent. 

  • S’appuient-elles bien sur les états financiers finaux et approuvés ?
    Dans le cas des entreprises soumises à des audits, ce point est capital. 
  • Ont-elles été calculées de la même manière ?
    Ce point est particulièrement déterminant pour la comparaison d’entreprises entre elles. 
  • Ont-elles été collectées sur la même période ?
    Pour que la comparaison de résultats soit valide, les données doivent être comparées sur la même période. Cela vaut particulièrement pour les entreprises soumises à un forte saisonnalité, comme les enseignes de tourisme par exemple. 

3. Calculez les ratios financiers

Sur la base de votre choix de ratios financiers à suivre, calculez les ratios financiers retenus. Dans cet article, vous trouverez le calcul correspondant à chacun des ratios mentionnés.

4. Interprétez les ratios financiers grâce au reporting

Il est temps de passer à la plus importante de toutes les étapes... L'interprétation de vos ratios financiers

Pour mener cette étape à bien, adoptez un outil de reporting capable de vous aider à suivre les ratios financiers et leurs améliorations. 

Dans le cas d’EMAsphere, l’outil de reporting vous permet de suivre directement les données obtenues via la connexion à votre logiciel comptable. Vous pourrez ainsi interpréter vos ratios financiers avec une précision accrue. En effet, avec EMAsphere, vous disposez :
  • d’un catalogue de KPIs composés des indicateurs financiers les plus analysés ;
  • et de la mise à jour automatique de vos ratios financiers.

Cela a toute son importance, puisque votre valeur ajoutée réside dans l’interprétation du reporting, et non dans sa création

Voici comment cela fonctionne : 

La connexion opérationnelle entre EMAsphere et les logiciels métiers

Le passage de l'information depuis des logiciels métiers 
(comptabilité, logistique, CRM...) vers EMAsphere grâce aux connecteurs

Enfin, procédez à l’analyse croisée de plusieurs ratios, et non à l’analyse d’un seul ratio. Cela pourrait vous induire en erreur. 

 

Améliorez la performance de votre entreprise 


Sur la base des indications détectées par votre analyse des ratios financiers, prenez des mesures d’amélioration.

Listez les priorités de votre entreprise et déterminez quelles actions mener pour accroître ou maintenir les performances de votre entreprise. 

Un logo d'ampoule Comment savoir par quoi commencer ? 

Plusieurs méthodes existent, mais voici notre favorite : le quick win. Il s’agit d’un classement des actions à mener selon deux critères. 

  1. Leur impact sur votre performance d’entreprise. 
  2. Leur facilité et/ou rapidité de mise en œuvre. 

Ainsi, traitez vos sujets des plus faciles et rapides à mettre en place,  avec un impact sur la performance de l’entreprise ; aux plus difficiles à mettre en place et moins efficaces. Cette méthode vise à favoriser l’arrivée rapide d’amélioration. 

 
Ebook EMAsphere dédié aux  KPIs de référence des équipes financières

Maitrisez vos KPIs financiers : téléchargez notre ebook dédié aux KPIs de référence pour les équipes financières. Chaque indicateur y est détaillé (définitions, calcul, avantage et exemple) et dispose de sa page dédiée. L’intégralité de l’ebook a été co-rédigée avec nos experts financiers.

Télécharger

 

Une CFO détermine quels ratios financiers choisir pour son entreprise

Quels ratios financiers choisir ?

Choisissez vos ratios financiers avec soin, en accord avec les besoins spécifiques de votre entreprise. 

Pour vous aider dans votre choix, nous nous sommes appuyés sur notre expérience auprès de nos +10 000 clients. Sur la base de cette expérience, nous avons sélectionné :

  • les ratios financiers indispensables ;
  • les ratios financiers liés aux axes analytiques de comptabilité de gestion.

Les ratios financiers indispensables 

Les ratios qui suivent peuvent être analysés selon différentes périodes, c'est-à-dire par comparaison d'une semaine, ou d’un mois, d’une année à l’autre. 

Par souci de clarté, vous les trouverez listés par type. 

Ratios de liquidité 

BFR 

Le besoin en fonds de roulement (BFR) représente les besoins de financement à court terme issus du cycle d’exploitation. En d’autres termes, le BFR est principalement composé de 3 éléments :

  • les créances clients (actifs circulants d'exploitation) ;
  • les stocks de produits (actifs circulants d’exploitation) ;
  • les dettes fournisseurs (dettes à court terme d’exploitation).

Voici une façon courante de le calculer : 

Le calcul du BFR

Ce KPI financier se focalise sur les fonds dont votre entreprise dispose. Il vous permet de savoir s’ils sont suffisants pour financer l’exploitation de votre entreprise. 

Lorsque les fonds sont supérieurs, le besoin (en fonds de roulement) est négatif. Cela signifie que l’activité génère suffisamment de ressources pour financer le cycle d’exploitation de l’entreprise. Votre entreprise parvient donc à financer son activité seule : elle n’a pas besoin de financement externe. 

Un logo d'ampoule Suivez votre BFR sur une année, voire deux. Cela vous permettra de prendre en compte certaines activités saisonnières (ex : renouvellement d'un stock qui impacte le BFR).

 

Position financière nette 

La position financière nette correspond aux disponibilités de trésorerie de l'entreprise (déduction faite des dettes financières). Ces disponibilités sont destinées à couvrir les dettes qui arrivent à échéance. La position financière nette est aussi connue sous le nom de trésorerie nette (TN). 

Voici comment calculer cette dernière : 

Le calcul de la position financière nette

La position financière nette permet d’évaluer le degré d’endettement déduit de la trésorerie. 

Un logo d'ampoule Comparez la position financière nette de votre entreprise à son solde de trésorerie. Cela vous indiquera si votre trésorerie est suffisante pour effectuer des remboursements de dettes financières par exemple.

 

Ratios de rentabilité 

EBITDA 

L’EBITDA est issu de l’anglais. C’est l’acronyme d'Earnings Before Interest, Taxes, Depreciation, and Amortization. En français, cela correspond à l’excédent brut d'exploitation avant intérêts, taxes et dotations aux amortissements. L’EBITDA est un KPI financier centré sur la rentabilité. 

Voici comment le calculer : 

Le calcul de l'EBITDA

L’EBITDA mesure le niveau de rentabilité du processus d’exploitation de votre entreprise. Son objectif est d’identifier la création de richesse produite par votre entreprise. Il peut, par exemple, permettre de comparer votre société avec d’autres. 

Un logo d'ampoule L’EBITDA ne prend pas en compte vos politiques de financement ou d’investissement, ou bien vos contraintes fiscales. Il détermine si l’entreprise est rentable, mais n’indique pas si elle est bénéficiaire. 

 
Marge brute

Il n’existe pas de définition standard de la marge brute. Chaque secteur d’activité a sa définition de ce ratio financier. 

En théorie, la marge brute est la différence hors taxe entre le prix de vente et le coût de revient de vos biens et/ou services. La marge brute apprend si les activités, produits ou services d'une entreprise sont bénéficiaires. Elle doit couvrir, au minimum, les frais fixes de la société. 

Voici différentes manières de la calculer, selon l’industrie concernée.

Secteur de la distribution :

Formule-de-calcul-de-la-marge-brute-pour-le-secteur-de-la-production

Secteur de la production :  

Le calcul de la marge brute pour le secteur de la production

 

Secteur des services : 

Le calcul de la marge brute pour le secteur des services

 

Le calcul de la marge brute permet d’identifier le niveau de marge de votre activité par rapport à votre chiffre d'affaires total. 

Un logo d'ampoule Comparez votre taux de marge brute avec celui de concurrence (= marge brute/coûts d’achat HT). Sur la base de cette comparaison, vous pourrez, par exemple, prendre des mesures. Comme par exemple, décider de réduire votre prix de vente pour gagner des parts de marché sans sacrifier votre rentabilité. 



Ratios d’activité

Chiffre d’affaire

Le chiffre d’affaires est probablement le ratio financier le plus facile à appréhender. Il permet d’obtenir une vue globale de vos activités. Le montant du chiffre d’affaires est exprimé hors TVA. Il correspond aux ventes de biens et/ou de services réalisées par votre entreprise.

En voici le calcul : 

Le calcul du chiffre d'affairesVotre chiffre d'affaires doit être suivi de près. Ses évolutions sont de précieuses sources d’information. Si le chiffre d'affaires est à la hausse ou à la baisse pendant une période donnée : cherchez à comprendre pourquoi. Les raisons de ces fluctuations pourront orienter vos décisions stratégiques. 

Vous pourrez décider, par exemple, d'attribuer plus ou moins de ressources à un service ou un produit pendant la période identifiée. Cela vous permettra également de déterminer si ces variations coïncident avec des changements : 

  • modification de l’équipe commerciale ; 
  • rupture de stock ; 
  •  … .
marge brute
Le ratio des coûts du personnel 

Le ratio des coûts de personnel représente l’importance de vos coûts de personnel par rapport au revenu généré.

Voici comment le calculer : 

Le calcul du ratio des coûts du personnel

Un logo d'ampoule Idéalement, ce ratio doit toujours être inférieur à 1. Il varie selon l’importance de la masse salariale de votre entreprise. Pour une liste complète de KPIs RH, sélectionnés par notre experte métier : lisez notre article dédié aux tableaux de bord RH.



Ratios de solvabilité 

Ratio de solvabilité

Le ratio de solvabilité évalue le degré d’autonomie financière de votre entreprise. 

S’il est supérieur à 50%, vos dettes sont couvertes par vos capitaux propres. Votre entreprise est donc (globalement) indépendante financièrement. La norme de ce ratio se situe entre 0,25 et 0,40. Pour une entreprise familiale souhaitant maintenir une autonomie financière, ce ratio a tendance à être plus élevé.

Il se calcule comme suit :

Le calcul du ratio de solvabilité

Un logo d'ampoule Le ratio de solvabilité est particulièrement suivi lorsque l’entreprise demande un prêt. En effet, il détermine sa capacité à honorer ses remboursements. 

Capacité de remboursement 

Le ratio de capacité de remboursement exprime le nombre d'années de capacité d'autofinancement (résultats) que l'entreprise consacrerait au remboursement de ses dettes.

  • Capacité d’autofinancement = bénéfice net + charges non-décaissées ;
  • Charges non-décaissées = dotations aux amortissements + provisions pour risques et charges ; 
  • Endettement net = dette bancaire + compte courant d’associés - trésorerie. 

Voici comment le calculer : 

Le calcul du ratio de la capacité de remboursementLa capacité de remboursement est aussi un des indicateurs clef pour les banques. À partir de la valeur de ce ratio, elles peuvent décider d’accorder (ou non) un prêt. 


Un logo d'ampoule
 La valeur standard de la capacité de remboursement se situe entre 3 et 5 ans. Seule exception : les secteurs qui nécessitent des investissements conséquents, comme ceux de l’immobilier ou de la construction.

 

Les ratios financiers à suivre avec axes analytiques 

La rentabilité est au cœur des préoccupations de nos clients. Ils la suivent par le biais de ratios financiers, détaillés grâce aux axes analytiques. Cette double analyse leur apporte, par exemple, une compréhension précise de leur rentabilité par : 

  • projet ou produit ;
  • business unit ;
  • région. 

Un logo d'ampoule Note : Ces ratios peuvent être suivis, selon les besoins de votre organisation, chaque mois, et/ou chaque année. 

En fonction de votre propre business model, choisissez les axes analytiques appropriés. Par exemple, une entreprise de production cosmétique pourra tirer profit d’un ratio de rentabilité Month-to-date (MtD) appliqué à l’axe analytique produits ou gamme de produits

 

Une CFO est prête à tirer le meilleur parti de ses ratios financiers

Tirez le meilleur parti de vos ratios financiers 

Après ce zoom sur les ratios financiers, vous voilà équipé(e) pour les adopter au mieux. 

Une fois vos ratios financiers sélectionnés, il ne vous reste plus qu’à les suivre grâce à un reporting de gestion. 

  • Pensée par un CFO pour les CFOs, EMAsphere vous offre une solution de reporting adaptée à vos enjeux. Rejoignez notre communauté de +10 000 entreprises clientes et bénéficiez vous aussi de fonctionnalités sur mesure. 
  • Un catalogue de +50 KPIs financiers, la possibilité de créer vos propres indicateurs mais aussi sa fonctionnalité de drill-down pour accéder au détail de vos chiffres depuis n’importe quel écran.
  • Les seuils d’alertes planifiables, à paramétrer selon vos besoins pour être prévenu(e) dès que cela est nécessaire. 
  • Le partage de l’information, facilité par les rapports planifiables et des accès personnalisables en fonction de l’utilisateur (niveau de responsabilité, besoins utilisateur...). 
Ebook EMAsphere dédié aux  KPIs de référence des équipes financières

Déterminez quels KPIs suivre avec notre ebook sur les KPIs de référence pour les équipes financières. Ses 30 pages ont été co-rédigées avec nos experts financiers et comportent, pour chaque KPI :

    • sa définition ;
    • sa méthode de calcul ;
    • ses avantages ;
    • un exemple concret.
Télécharger