<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://px.ads.linkedin.com/collect/?pid=370153&amp;fmt=gif">
Essai Gratuit
|
beburger waterloo

Be Burger automatise le reporting de ses 8 entités

A propos de Be Burger

De la viande Black Angus, du pain fait par des boulangeries locales et des frites fraîches de pomme de terre ou de patate douce, … ce sont les produits de qualité utilisés par Be Burger, restaurants spécialisés dans les hamburgers et frites faites maison. Depuis l’ouverture de son premier restaurant en 2015, la société rencontre un succès grandissant et compte désormais 7 restaurants en Belgique.

beburger waterloo
Un burger de chez Beburger
“Je suis passé de quasiment 3 jours par mois pour créer un reporting consolidé, à 1 journée.”

Maxime Herbays
CFO de Be Burger

Situation de départ

  • Tâches chronophages liées à la création de reportings
  • Processus complexe pour consolider ses 8 entités
  • Tableaux de bord réalisés sur Excel
  • Données dispersées dans plusieurs bases de données
  • Visualisation des données limitée

Ce qu'apporte EMAsphere

  • Un reporting fiable et régulier
  • Une consolidation de gestion automatisée
  • Visualisation des données dans un tableau de bord interactif
  • Une solution réunissant les données financières et de ventes

Le besoin de passer d'un reporting manuel sur Excel à un reporting consolidé automatisé

Face à ce développement rapide, Maxime Herbays, CFO de Be Burger passait chaque mois un temps important sur Excel, à construire un reporting consolidé. Lui et sa direction souhaitaient par ailleurs suivre plus facilement l’évolution de nouveaux indicateurs spécifiques tel que le ratio des coûts de personnel, afin d’améliorer la profitabilité de chaque restaurant. Be Burger fait ainsi le choix d’EMAsphere pour automatiser la création de reportings et gagner en visibilité sur les performances de chaque restaurant.
 
 
 

Un reporting consolidé de 8 entités, prêt en ½ journée

Chaque restaurant Be Burger étant une société à part entière, Maxime Herbays dédiait une grande partie de son temps à construire des reportings de gestion consolidés sur Excel. Il explique :
 
Tous les mois, nous devons sortir un reporting consolidé qui nécessitait auparavant quasiment 3 jours de travail. Il fallait sortir une balance, la revoir, s’assurer que tout était bien encodé, apporter les corrections nécessaires et enfin consolider l’ensemble.”
L’arrivée d’EMAsphere a permis au CFO de diviser par 3 le temps passé à produire des reportings. La solution collecte et centralise les données comptables, et les transforme automatiquement en tableaux de bord de gestion prêts à être analysés. Une fois le reporting créé, Maxime Herbays vérifie l’exactitude de la comptabilité grâce aux informations présentées dans EMAsphere. Il détaille:
 
J’ai gagné en efficacité. Je passe désormais en moyenne une journée par mois à finaliser nos reportings consolidés. J’utilise ce temps pour vérifier les résultats et effectuer les corrections nécessaires en comptabilité. Si nous créons un compte qui n’est pas repris dans le mapping EMAsphere, alors une ligne additionnelle s’ajoute et nous savons exactement où aller vérifier en comptabilité. Cela nous permet d’éviter de perdre de l’information.
création du reporting 3x plus rapide
de diminution du ratio F&B
entités consolidées

Une sous-consolidation automatique facilitant les comparaisons

Lors de la création manuelle des reportings, le CFO regrettait de ne pas avoir plus de visibilité sur les résultats intermédiaires.
 
Avant, il fallait extraire les informations comptables de chaque restaurant pour avoir une vue complète. Au delà de l’aspect chronophage, nous manquions de visibilité car tant que nous n’avions pas finalisé les 8 sociétés, nous ne pouvions pas connaître le résultat consolidé.
Les fonctionnalités de consolidation de gestion d’EMAsphere ont permis d’offrir plus de flexibilité à Be Burger. La société bénéficie désormais d’une vue d’ensemble des comptes de résultat de ses 8 entités (7 restaurants + l’entité mère) mais peut aussi bien, en quelques clics, décider de ne visualiser que les résultats consolidés de 3 de ses restaurants. Maxime Herbays poursuit :
 
Dès que nous nous connectons à EMAsphere, nous visualisons automatiquement le résultat consolidé à date, l’historique des mois précédents, et pouvons très facilement comparer le restaurant performant le mieux avec celui performant le moins bien.

Gagner en visibilité sur les ratios de rentabilité et les optimiser

Afin d’optimiser la rentabilité de ses restaurants, l’enseigne suit de près des ratios spécifiques au secteur de l’HORECA.
 
"Le ratio F&B (Food and Beverages - % du coût de la nourriture par rapport au chiffre d’affaires) pouvait aller jusqu’à 30% et le ratio des coûts de personnel représentait parfois 50%, soit une part de notre chiffre d’affaires qui était beaucoup trop importante. Malheureusement, avec Excel, il n’était pas toujours simple d'analyser les données derrières ces ratios.”
La fonctionnalité de drill-down permet ainsi à Be Burger d’aller dans le détail de ses ratios et de mettre en place des actions correctives pour les améliorer. Grâce à l’analyse de son ratio des coûts de personnel, la société s’est aperçue que certains créneaux horaires ne nécessitaient pas autant de collaborateurs que planifiés. L’optimisation du système de planification a ainsi contribué à réduire significativement le ratio entre 25 et 40% selon les restaurants. 

Maxime Herbays poursuit :
“À propos du ratio F&B, nous nous sommes rendus compte que certains produits étaient commandés alors qu’ils n’étaient pas à la carte ! Nous avons donc mis en place une plateforme de commandes avec un catalogue proposant uniquement les produits nécessaires à la réalisation de nos menus. Notre ratio F&B est ainsi passé à 25% en moyenne.”
Fidélisant de nombreux clients et souhaitant s’exporter vers la France, l’enseigne Be Burger prévoit d’ouvrir une dizaine de restaurants dans les 3 années à venir. Une croissance qui s’annonce sereine sur le plan de la consolidation pour Maxime Herbays,
 
“EMAsphere est particulièrement adapté aux sociétés ayant plusieurs entités. Ce que j’apprécie c’est le gain de temps offert par l’outil, mais aussi sa clarté. J’ai très rapidement une vue sur les 7 entités et peux aisément comparer les résultats de chacun afin de prendre les actions correctives nécessaires.”
Essai gratuit

Partagez cette étude de cas

Envie d'en lire plus sur le sujet ?

business-postcard

Découvrez le témoignage de Peers Group

Voir l'étude de cas →

Kijk in het hart van uw bedrijf dankzij een analytische reporting

5 raisons pour lesquelles un outil de reporting de gestion est indispensable

Lire l'article de blog →

Belangrijkste KPI's voor Finance-teams

Les KPIs de référence pour les équipes financières

Télécharger l'e-book →